Previous    Next

It always has surprised me how much of a person’s personality can be revealed without actually seeing anything more than their silhouette. This is part of a series I’m preparing for an upcoming exhibition. The Silhouette was started by people drawing around shadows of the human form/face and is probably one of the earliest forms of art. The surfer in Hossegor and the young girl in Rome. The name Silhouette comes from Étienne de Silhouette (July 8, 1709 – 1767) The french finance minister known for his austerity. Silhouettes were the cheapest form of portraiture in the 18th century and the name stuck.. Interestingly his father was a local man from near Biarritz His original surname would have been Zuloeta in Basque, a name which can still be found in the region today. I find it fascinating that so much can be conveyed just by looking at shadows. We cannot see their expressions but simply by reading their body language we can make a connection.

 Silhouette Cela me surprend toujours, comment la personnalité d’une personne peut être révélée, en voyant seulement leur silhouette. Voici une partie d’une série que je prépare pour ma prochaine exposition. «Silhouette» a commencé par des gens dessinés à partir de l’ombre d’un(e) forme / visage humain(e) et c’est probablement une des premières formes d’art. Le nom Silhouette vient d’Etienne de Silhouette (8 juillet, 1709-1767), ministre des finances français connu pour son austérité . Les Silhouettes étaient la forme de portait la moins chère au 18 ième siècle et le nom a été maintenu. Ce qui est intéressant, c’est que son père est originaire prés de Biarritz. Son nom original vient du basque «Zuloeta», un nom que l’on peut encore trouver dans la région aujourd’hui. Elles racontent toutes des histoires... J’ai trouvé fascinant ce qui peut être communiqué, juste en regardant une ombre. On ne peut pas voir leurs expressions, mais simplement en lisant leur langage corporel, nous pouvons créer un lien. 

Le collection     ici